FabLab Toulouse
Projet BFL #007 : Digesteur à base de mouches soldats

 

Galerie photos

 

Thème : Digesteur à base de mouches soldats
Dates : Du 01/2014 au 06/2014
Statut : Terminé
Participants : Pierre Flederick
Objectifs : Une alternative au lombricomposteur : le composteur basé sur les mouches soldats (Hermetia illucens).

Les larves diminuent fortement le volume des déchets. Expérimentalement la digestion de fumier de porc par les larves permet de réduire les nutriments suivant le schéma : Azote (N) 71 %, Phosphore (P) 52 %, Potassium (K) 52 %. D’autres composants (dont des métaux) sont réduits de 38 à 93 % dans le substrat : Al, B, Ca, Cd, Cr, Cu, Fe, Mg, Mn, Mo, Na, Ni, Pb, S et Zn33. Les éléments qui ne sont pas biotransformés sont accumulés dans la larve.
Le système d' »auto-collecte » met à profit la particularité de migration des larves qui s’éloignent de la colonie à la recherche d’un endroit sec et abrité. Les colonies sont entourées de systèmes qui canalisent la migration (des « gouttières ») jusqu’à des réceptacles où les larves qui sont à ce moment à leur maximum de stockage énergétique peuvent être récoltées.
Le résidu peut être utilisé pour amender les sols ou comme substrat pour la lombriculture.
Les systèmes de bioconversion à grande échelle ont un intérêt économique puisqu’ils permettent de transformer localement des déchets (fumiers…) en éléments de valeur facilement transportables (les larves séchées contiennent 42 % de protéines et 35 % de lipides et sont utilisées comme complément nutritif pour l’élevage). La chaîne nécessite peu d’investissement, les larves « s’auto-collectent » facilitant la manipulation et leur dessiccation est facile (la larve contient 44 % de matières sèches).
Aux États-Unis il existe des modèles de composteurs spécialement adaptés à Hermetia illucens. Ils sont élaborés avec un système de collecte permettant de proposer les larves aux animaux domestiques (volailles).
(source : Wikipedia)

[Retour à la page d’accueil du BFL]

© 2017 CC BY-NC-SA . Artilect FabLab Toulouse